Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 21:58

Pour une première, ce fut une réussite !

Les anciens de la marine de Sarralbe savent faire la fête !!!!

L’espace d’une soirée, Sarralbe accueille carnaval. Le bal masqué de samedi 26 février, organisé par le capitaine Marcel Weber et son équipage "les cols bleus" ont attiré dans la salle socioculturelle environ 200 personnes.

Malgré les températures basses de l'hiver, il a vite fait très chaud sur la piste de danse.

Après près de 30 ans d’absence, le carnaval renaît à Sarralbe, grâce à une soirée dansante organisée par les anciens marins et animée par la formation Fa Si La Danser. Tout les pirates et corsaires des mers avaient fait le déplacement, de Barbe Noire à Jack Sparrow et bien d’autres étaient de la partie. "Très bonne ambiance, c’est sympa, on y danse, on s’y défoule, on s'éclate, c'est la fête . L’an prochain, on reviendra”

Ce sont des initiatives telles que celle-ci qui apportent de l’animation à Sarralbe et qui contribuent à faire de notre petite ville un endroit où « convivialité » n’est pas un vain mot !

Dans les années 1970, les festivités de carnaval battaient leur plein à Sarralbe. Tous les anciens se souviendront des bals du samedi soir chez Lambing, organisés par différentes associations de la ville ou dans la salle des fêtes de Solvay ou encore de l’incontournable Lumpenbal, chez Sutter, qui brassait, sous les masques les plus originaux, toutes les générations. Et que dire des cavalcades qui coloraient les rues de la ville ? Dans cette folle agitation, les anciens marins, avec l’élection de miss Ama, faisaient figure de proue (source RL).

Repost 0
Published by alain - dans Féstivités
commenter cet article
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 21:35

Nouveaux maillots pour des filles conquérantes.

C'est dans une nouvelle tenue que les joueuses du COS Volley défendront les couleurs de Sarralbe. Samedi soir nos filles (3ème au classement de Régionale 2) accueillaient l’équipe de Yutz-Thionville. Le match commence et nos joueuses prennent vite l’avantage en menant 11-7, l’équipe continue son jeu avec de bonnes réceptions, les joueuses se régalent à l’attaque et continuent à dominer 18 à 10 pour remporter le 1er set 25 à 15. Et c’est reparti pour le 2ème set. Sarralbe continue à dominer son adversaire avec ses blocs et ses défenses, 14 à 8…
Sarralbe ne lâche rien et gagne le 2ème set 25 à 17.
 Au 3ème set l’équipe est bien en place, réceptionne bien, passe bien, varie ses attaques et continue son festival au bloc et en défense. L'équipe est intouchable et se détache vite au score 10 à 5  puis 15 à 7… rien n’y fait, Yutz-Thionville a beau tout tenter, le COS Volley est bien trop fort et s’impose 25 à 10, 3 sets à 0.

Une équipe appliquée du début jusqu'à la fin du match.

Merci au public, merci les filles pour ce bon match…

Repost 0
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 00:00

Pour clore cet hiver et puisque la neige s'attarde encore un peu sur notre contrée...
Brume, givre ou neige ! Des tableaux magiques, parfois étranges qui s'invitent souvent en cette saison.
Je vous propose un petit retour en arrière sur cet hiver rigoureux qui tout doucement tire sa révérence.
L'hiver 2010/2011 restera dans nos mémoires, à nous autres, déblayeurs de neige. Nous en avons pelleté, ramassé, entassé des m3 de neige, à n'en plus savoir qu'en faire.
Mais quel ravissement de sortir en famille, de jouer avec nos chiens qui s'en donnent à coeur joie dans la belle poudreuse ; quel plaisir de voir ces joyeuses pelotes de poil blanches sautillantes et bondissantes, enfouir leur museau sous la neige à la recherche de ces boules de neige que nous leur avions lancées ; ces boules de neige qu'ils faisaient exploser en essayant de les attraper ; et surtout quelle émerveillement de voir leurs regards étonnés et interrogatifs lorsqu'ils ne retrouvaient pas la "baballe" !

ChiensNeige01 2011

Merci bel hiver, de nous offrir encore et toujours ces charmants paysages, ces doux moments qui nous font remonter le fil du temps, temps de notre enfance, temps béni où nous passions des jours entiers à jouer dans la neige, et où nous rentrions, pieds et mains gelés, mais si heureux de nous retrouver au chaud, près du fourneau, alors que maman s'affairait autour de nous.

Des souvenirs me reviennent, comme des bouffées de bonheur perdu, de ces frissonnantes nuits d'hiver. Un fourneau à charbon unique et central chauffait notre grande maison ; maman préparait des bouillotes ou chauffait les fers à repasser qu'elle enroulait dans un drap et qu'elle disposait au fond de nos lits pour tenir nos pieds au chaud.

Merveilleux souvenirs...admiration !

Repost 0
Published by alain - dans Féstivités
commenter cet article
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 23:56

Qui ne connaît pas ses chansons ? !.. : "Trouver dans ma vie Ta présence", "Chercher avec toi Marie", "Qu'il est formidable d'aimer", "Rêve d'un monde", "Love", "Bénie sois-tu, Marie", "Troubadours et baladins"... La liste serait longue !..
Toutes ces chansons, jeunes de ton, évangéliques d'inspiration, sympathiques d'expression circulent maintenant un peu partout comme une bonne nouvelle.
Qui est-il Jean-Claude GIANADDA ?.
Un idéal, un dynamisme communicatif au service de la Parole et de la foi, Il faut bien dire qu'il a le secret de l'animation, celui des veillées de rencontre. Durant ses 25 ans dans l'enseignement au collège Saint Bruno à Marseille, 4° Arrt, il a été Directeur de ce même collège pendant 18 ans. C'est en 1994 qu'il décide d'abandonner ce métier qui lui plaisait tant pour se consacrer à cette "mission d'Église" de "Troubadour du Bon Dieu". Aujourd'hui, il sillonne les routes de France, pour dire, dans des églises, des prisons, des hôpitaux ou des écoles, en chansons, les "choses de la vie", les choses de la foi. Sans esbroufe, textes et musiques sont bien convaincants.
Repost 0
Published by alain - dans Féstivités
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 21:48

Quand fleurissent les perce-neige, les cigognes ne sont pas loin...
Vous n'imaginez pas le bonheur de se promener au fond de son jardin, et de découvrir, sur l'autre rive de la Sarre ce spectacle, "ces merveilles de la nature".
La cigogne ne fait peut-être pas le printemps, mais le retour de ce bel oiseau noir et blanc fait la joie des épris de nature. Chaque année, alors qu'on grelotte encore sous nos bonnets et écharpes, le retour des cigognes donne le ton au prélude du printemps. Chez nous à Sarralbe, en cette deuxième quinzaine du mois de février, une dizaine de cigognes ont déjà retrouvé leur quartier d'été sur les rives de la Sarre.
Bienvenue dans notre si accueillante vallée !
Les journées rallongent, le soleil réchauffe doucement l'air, les oiseaux gazouillent, le parfum des premières fleurs titille nos narines ; voici venu le temps tant attendu des premiers pique-niques, allongé sur l’herbe, le regard rivé au ciel, en jouant à reconnaître ou inventer la forme d'un nuage, à lire un signe de l'au-delà dans un petit nuage blanc, porteur d'espérance !
Ok ! Je vous l’accorde, le temps présent est plutôt aux giboulées. Mais bon ! Laissez moi rêver !
L'homme ne pourra jamais cesser de rêver. Le rêve est la nourriture de l'âme comme les aliments sont la nourriture du corps. Paulo Coelho
Repost 0
Published by alain - dans Faune & Flore
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 18:08

Week-end chargé pour nos volleyeuses, 3ème au classement général de Régionale 2, puisqu'elles accueillaient respectivement TERVILLE FLORANGE C (leader du championnat) vendredi soir et Nancy MJ samedi soir.
SARRALBE / TERVILLE FLORANGE C
Dans le premier set nos filles ont su imposer leur jeu face aux Tervilloises pour l'emporter (26-24). Au second set, elles débutent très bien et vont jusqu'à mener 24 à 19 ; malheureusement une reprise de confiance de l'adversaire renverse le jeu, et les Tervilloises remontent le score et arrachent le set 26-24. A partir de ce moment le jeu des Sarralbigoises s'effrite et les deux derniers sets sont perdus (25-14 et 25-12). Certes l'équipe de Terville tient la tête du classement, mais ce match aurait pu tourner en notre faveur dans la fin du deuxième set : des joueuses motivées en face, qui n'avaient rien à perdre mais qui ont tout gagné. Chez les filles de Sarralbe, le groupe doit se connaitre mieux encore. Les placements et la défense étaient quasi parfaits, mais elles ont eu la preuve sur ce match qu'une extrême rigueur dans la communication fait défaut mais aussi dans la finition des points. Dans un sport comme le volley où le mental est sans cesse mis à l'épreuve il faut une équipe forte dans sa tête.
Au vu de ce match, 3 points essentiels restent à travailler:
- être constant dans le niveau de jeu
- améliorer le secteur offensif
- et être solide mentalement
SARRALBE / NANCY MJ
Samedi notre équipe jouait son treizième match de la saison, un match remporté haut la main... Dès le début de la rencontre, les joueuses sont concentrées, s'imposent au service et marquent la majeure partie de leurs points. (1er set : 25-10) Après un léger relâchement, l'écart de points se fait moins important mais elles réussissent quand même à conclure cette manche (2ème set : 25-14). Puis, l'équipe Sarralbigoise reprend totalement le dessus, empêchant les joueuses Nancéiennes de construire leur jeu ; c'est une belle et brillante victoire (3ème set : 25-07)
Bravo les filles !
Retenons que notre équipe n'a pas d'entraineur. Pour mieux cadrer le groupe et prétendre à la Régionale 1, un coach serait le bienvenu.
A bon entendeur ! (contact : 06 88 37 70 29)
Repost 0
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 23:03

Le jeune public Sarralbigeois a quelque peu boudé le spectacle d'"Une danseuse de corde"
Le magnifique soleil de cette fin janvier a eu raison de la petite fable poétique et burlesque qui s'est déroulée dimanche après-midi dans la salle culturelle. Ils n’étaient qu’une quarantaine de petits sarralbigeois accompagnés de leurs parents à s'être déplacé pour assister à la rencontre "sur un fil" d'une danseuse et d'un cireur de chaussures. Le spectacle, charmant et tout en douceur, était présenté par une jeune compagnie de cirque nouveau, qui sait mêler humour, féerie et poésie : Une danseuse de corde, fugitive, termine son numéro. Alors qu'elle fait le compte de ce qu'il y a dans son chapeau, une sirène de police retentit et l'oblige à fuir. Débarque un crève-misère, enfant de la balle, trimbalant toujours avec lui, comme seule affaire, son ardoise. Heureux présage, il tombe sur quelques pièces, oubliées par la danseuse lors de sa fuite, et décide de s'installer sur les lieux. En lisant le journal local, il découvre la récompense offerte pour quiconque retrouvera cette mystérieuse danseuse, et songe à tout ce qu'il va pouvoir gagner...
Va naître entre ces deux personnages une histoire toute en équilibre...
Repost 0
Published by alain - dans Féstivités
commenter cet article
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 22:16

Les filles du COS Volley-Ball vous souhaitent une très bonne année 2011.
Que cette nouvelle année vous apporte Santé, Bonheur et Prospérité
Que cette année soit l'année de tous vos succès : sportifs, familiaux, professionnels
Si vous êtes un sportif, portez haut les couleurs de votre club mais surtout, prenez du plaisir dans ce que vous faites, retirez-en l’épanouissement physique et intellectuel, l’amitié et la fierté d’avoir progressé.
A vous tous et à vous toutes qui consacrez au sport tant de talent et d’énergie, aux bénévoles qui se dépensent sans compter pour faire vivre le sport dans notre pays, à vous tous qui aimez passionnément le sport et défendez les valeurs qu’il incarne, nous vous souhaitons une merveilleuse année 2011.
Repost 0
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 23:34

La dernière semaine d'école, avant les vacances de Noël, a été marquée bien entendu par l'arrivée de la neige tombée en grande quantité et qui présageait un merveilleux Noël blanc, mais aussi et surtout par la venue du Père Noël. La municipalité a profité des derniers jours de classe avant la trêve de Noël pour accueillir le Père Noël et l'envoyer apporter des cadeaux à nos écoliers. Habitué au grand froid, notre Père Noël a affronté sans sourciller les tempêtes de neige pour rendre visite aux enfants de la maternelle Bellevue, des écoles de Rech et celles de Robert Schuman. L’envoyé providentiel a fait un petit tour dans chacune des classes, saluant et félicitant les enfants, encourageant chacun à un travail scolaire assidu et distribuant à tous des livres adaptés à leur niveau, des livres documentaires et de beaux ouvrages illustrés.
Trop heureux de rencontrer celui qui est tant sollicité de par le monde en cette fin d’année 2010, nos chères têtes blondes n’ont pas hésité à offrir au bon papa au manteau rouge, en aubade et de tout leur coeur, quelques chansons de circonstance parfaitement préparées avec le personnel enseignant.
Repost 0
Published by alain - dans Vie scolaire
commenter cet article
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 21:30

C'est l'hiver et les oiseaux migrateurs sont partis vers le Sud, sauf un couple de cigognes qui a décidé de rester dans notre vallée. Les autres oiseaux qui hivernent dans nos régions ont découvert qu'en temps difficiles, la nature n'est pas leur seule source de nourriture et ils séjournent le plus souvent aux alentours de nos maisons, dans nos jardins.
Au petit-déjeuner, bien installés derrière notre porte-fenêtre, nous observons le manège des oiseaux qui viennent se restaurer à la mangeoire que mon père m'avait fabriqué. Observer ces oiseaux qui viennent se nourrir tour à tour est un vrai moment de bonheur ; c'est d'abord le rouge gorge un peu inquiet, suivi d'un couple de mésanges charbonnières qui attendait son tour dans le pommier espalier, puis le verdier plus hardi, agressif même, n'hésitant pas à chasser les autres oiseaux et même certains de leur congénères, en établissant une hiérarchie ; les plus faibles devront attendre leur tour. Voilà les pinsons, plus familiers, ils viennent en groupe. Ils cherchent les graines au sol, pas sur la mangeoire. Malheureusement le moineau domestique qui se fait de plus en plus rare dans nos jardins ne s'est pas montré.
L'autre jour, profitant des vacances, nous nous étions levés un peu plus tard la mangeoire était vide. A notre grande surprise un couple de chardonnerets attendait près de la porte vitrée de la cuisine qui donne sur la terrasse, réclamant eux aussi leur petit déjeuner.
Un spectacle inlassable...
Repost 0
Published by alain - dans Faune & Flore
commenter cet article