Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 21:53

GargouillesEglise09 2011

S'il te plaît, dessine-moi un monstre... 


Pas si facile d'inventer un truc vraiment effrayant.

J'aime me promener le nez en l'air et regarder le ciel. Seulement, en ville, je suis plutôt en manque d'espace pour me mettre à rêver, sauf...quand je m'approche de l'église Saint-Martin ! Faire le tour de la cathédrale de la Sarre et admirer ce chef-d’œuvre architectural de style gothique sous tous ses angles... Vous avez sûrement déjà remarqué la finesse de la ferronnerie des portes, les vitraux ! mais avez-vous pris le temps d'observer les gargouilles ? Levez la tête et vous apercevrez les petites gargouilles s’élançant des murs extérieurs de l’édifice... Plutôt effrayantes, ces créatures féroces jaillissant d'on ne sait où ! La variété de leurs formes est grande ; elles représentent, pour la plupart, des êtres fantastiques, démons et êtres malfaisants.

Les sculpteurs du Moyen-âge ont dû s'éclater en imaginant et en créant ces gargouilles, ces chimères, ces monstres qui ornent et enrichissent les façades des cathédrales, basiliques et autres châteaux, contribuant à leur donner un air inquiétant. Souvent sculptée sur les dégorgeoirs formés d’une pierre saillante qui rejettent les eaux pluviales, la gargouille est une créature hybride et laide qui matérialise les vices.
 Le rôle de la gargouille est de rejeter du sanctuaire ces énergies néfastes en même temps que les eaux des gouttières. Sur un plan architectural, elle l'a fait son apparition avec l’art gothique. La gargouille était la gardienne des lieux sacrés. Sa laideur est telle que même le Mal en était effrayé.

J'adore ces voyages dans l'imaginaire de ces sculpteurs d'un autre temps. On ne les connait pas, on ne sait pas pourquoi tel ou tel choix de "monstres" mais en les regardant, ça devient aussi un petit morceau de notre imaginaire.

Voici une belle source d'inspiration.

Mystérieuses, attrayantes et effrayantes, les gargouilles sont tout à la fois..

Repost 0
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 11:32

Le Karaté do Sarralbe fait sa rentrée à partir de lundi aux horaires suivants: les enfants de 6 ans (ou 6 ans dans l'année) à 9 ans: les mercredis de 17 à 18h et les samedis de 14 à 15h les enfants de 10 à 13 ans: les mercredis de 18 à 19h et les samedis de 15 à 16h les adultes loisirs : les lundis de 19h30 à 21h, les jeudis de 19h45 à 21h15 et les samedis de 16h15 à 17h45 les compétiteurs et préparation aux ceintures noires et Dan : les mercredis de 19h15 à 20h45 et les dimanches de 9h à 11h30 Les cours se déroulent au Dojo au centre François Mitterand à Sarralbe (derrière les pompiers).

C'est avec des encadrants diplômés et gradés que les karatékas pourront évoluer. En effet, Jean-Luc Carbiner, 5èDan, Gigi Lock, 4è Dan et instructeur fédéral et Marjorie Lock, 4è Dan et diplômé d'Etat.

C'est un karaté complet que nous proposons, les sections loisirs représentent un art martial où toutes personnes jeunes et moins jeunes pourront trouver un équilibre et une remise en forme exceptionnelle, non seulement le corps apprend ou réapprend à se mouvoir mais aussi la maîtrise de soi et l'apprentissage de techniques et de travail par 2 pour l'acquisition d'une technique optimale. C'est un sport idéal pour se défouler et apprendre à la fois à avoir confiance en soi par le biais de la défense. Le karaté : Un corps sain dans un esprit sain.

Pour ceux qui voudraient évoluer dans la compétition, des cours de qualité sont en place, connu pour être le 1er club mosellan au classement des médailles nationales, le palmarès du karaté Do Sarralbe est exemplaire. De plus, pour cette saison, Marjorie Lock a été promu entraineur régional, par le Directeur Technique de Ligue, Mr Claude Mazzoleni, le Président de Ligue Mr Marc Stanisière et validé par la Fédération Française de Karaté par le DTN Mr Dominique Charré. Elle préparera donc les athlètes de Haut niveau aux échéances nationaux.

Pour plus amples informations, vous pouvez venir directement au dojo aux heures des cours ou téléphoner à Mr Didier NICOLAS, Président de l'association au 06 83 81 60 55

Repost 0
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 23:10

En cette fin de vacances, je me devais de te rendre une petite visite, avant ton départ imminent vers des contrées plus douces et plus accueillantes, pour ce grand voyage migratoire qui te mènera je ne sais où ; peut-être resteras-tu au pays, dans notre belle France du sud ; peut-être aussi trouveras-tu refuge en Espagne ou plus loin encore, sur un autre continent !  

Ce dimanche 28 août, vaillamment debout dans ton nid, ton regard en disait long ! Triste bilan que cette saison 2011, pour toi et les tiens. Le printemps a été très sec, trop sec pour vous autres échassiers, friands de grenouilles et autres larves de nos marais ; votre nourriture naturelle s'est faite rare et la plupart des couples se sont résignés à sacrifier le plus faible de leurs cigogneaux. Difficile alternative, mais nécessaire et vitale pour la survie des bébés sauvés.

Pour toi Constance, cette saison fut bien plus dramatique encore ; en une funeste répétition, une violente bourrasque a encore fait basculer ton nid, entraînant et détruisant ta couvée par un après-midi venteux du mois de mai. Mais rien n'y fit ! Avec ton compagnon, vous avez mis les bouchées doubles pour reconstruire rapidement un nouveau nid, bien plus solide encore, dans l'espoir d'y fonder une nouvelle famille. Mais à ce moment-là, le temps vous était compté. Et c'était malheureusement trop tard pour "faire des petits". Vous vous êtes donc résignés avec tristesse mais aussi avec beaucoup de dignité, à attendre la saison des départs et à vivre sans petits à protéger et à choyer.

Et voilà ! Ce dimanche 28 août, le grand départ pour la migration se préparait avec émotion, départ qui devait se faire dans une ou deux semaines tout au plus. Mais c'était sans compter sur la "clémence" des gendarmes, n'est ce pas, ma belle Constance ? Le mardi suivant, tu observais avec curiosité et intérêt l'agitation de tes hôtes de la gendarmerie.

Ah oui ! De bien belles manœuvres : un exercice grandeur nature avec un feu fictif dans le sous-sol du bâtiment, des manœuvres magnifiquement exécutées. Tu étais en admiration devant la promptitude et l'efficacité des beaux soldats du feu. Seulement voilà ! Tu ne t'attendais pas à une telle "perfection". Sur un ordre donné, les soldats du feu et leurs beaux casques rutilants ont déployé la grande echelle, et sous tes yeux, ma pauvre Constance, ont une nouvelle fois détrôné et détruit ton nid que tu avais reconstruit avec tant de mal sur la cheminée.

Ah bravo ! Bravo les messieurs de la maréchaussée !!! Vous venez d'anéantir les derniers espoirs de notre Constance, Constance qui faisait le charme de la gendarmerie, qui apportait une note de gaieté et de couleur au ciel de Sarralbe, trop souvent gris et couvert.

Expulsée... Constance, chassée... comme une malpropre !

Et tu es partie, sans doute le coeur déchiré, partie avant l'heure, sans survoler une dernière fois notre petite ville, sans un adieu à cette si jolie et pourtant si impitoyable ville.

Si une cigogne sait pleurer, tu devais en verser des larmes, des larmes de dépit, des larmes d'humiliation, des larmes de désespoir.

Auras tu seulement la force de faire le voyage ?

Auras-tu le courage de rejoindre ces cieux et ces hommes plus cléments ?

Sache que nous comptons sur toi. Au printemps prochain nous guetterons ton retour, et si tu choisis de revenir parmi ceux qui t'ont trahi, sache que dans notre jolie petite vallée de la Sarre, tu seras reçue comme une reine, la reine que tu es. Non, ne t'inquiète pas, Constance ! Nous t'épargnerons la cohabitation avec les képis et les uniformes, avec ceux qui veillent au bien-être des hommes et non à celui des animaux.

Nous t'accueillerons chez nous, au bord de la Sarre où, tu le sais, un charmant logis t'attend. Et nous aurons à nouveau l'immense plaisir d'admirer ton vol majestueux dans nos cieux lorrains.

Nous t'attendons, ma belle ! 
Reviens nous réjouir et nous éblouir ! Reviens !


Bon vent, chère Constance. Que Dieu te protège !


Cigognes09 2011

CigognesGeranium09 2011

Repost 0
Published by alain - dans Faune & Flore
commenter cet article
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 21:35

Bandeau-Mosaik

Repost 0
Published by alain - dans Vidéos
commenter cet article
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 18:21

 

Ça a démarré très fort le dimanche 14 août au matin !

Difficile de trouver une table libre ! Le public venu en nombre et de partout. Habitants de la vallée de la Sarre, des villages alentours ou cyclotouristes de chez Inéos, tous viennent pour la bonne ambiance du foyer d'Eich et les fameux jambons à la broche. L’ambiance était teintée de bonne humeur campagnarde sous la belle musique de l’orchestre Violetta.

Malgré l’affluence, l’armada d'une vingtaine de bénévoles s’est déployée pour servir efficacement et rapidement tous les gourmands. Cette fête du cochon est avant tout une journée très conviviale qui permet de se retrouver entre amis et copains au milieu de l’été.

A Eich, la tradition du cochon à la broche est conservée grâce au travail et à la volonté de cette belle équipe de bénévoles.

Repost 0
Published by alain - dans Féstivités
commenter cet article
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 23:28

Et voilà ! La 9ème édition du festival itinérant de "La Sarre à contes" s’est achevée après cinq semaines d’un long périple culturel de commune en commune, avec trois haltes dans notre petite ville de Sarralbe et Rech. Tout l'été la «camioguinguette», un vieux Citroën HY, symbole du festival, dans lequel sont repliées et rangées tables et chaises chaque soir, a sillonné notre belle vallée de la Sarre. La 9e édition a rassemblé plus de 8 000 personnes, dans des lieux parfois insolites, comme chez nous dans l'usine de Secofab où près de 1 000 spectateurs ont acclamé les deux représentations de L’Iceberg par la Cie l’Eolienne. Depuis les débuts de ce festival, il y a neuf ans, Sarralbe apporte son soutien à cette belle aventure de "La Sarre à contes".

Un phénomène culturel sans précédent !


SarreAConte Secofab Usine

Découvrez la vidéo des festivités ci-dessous

Bandeau-Mosaik

Repost 0
Published by alain - dans Féstivités
commenter cet article
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 22:05

Bandeau-Mosaik

Repost 0
Published by alain - dans Vidéos
commenter cet article
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 23:50

 VillePhotosJeff08 2011

Jeudi matin profitant du relatif beau temps, petite balade au marché hebdomadaire pour rejoindre la rue Napoléon 1er pour quelques prises de vues très colorées de notre centre-ville en tenue estivale.

Repost 0
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 18:29

Petite balade en canoë, pour le plaisir de voguer sur cette paisible rivière où la nature garde à certains endroits tous ses droits, une autre façon de découvrir la vallée de la Sarre, au cœur d’une nature préservée ; un dépaysement assuré dans un cadre naturel à couper le souffle ; une manière originale de découvrir la faune, la flore, de magnifiques paysages mais aussi de passer d’agréables moments.

Loulou avait dans un premier temps décliné notre invitation à cette petite balade en canoë ; aujourd'hui, elle la qualifie de géniale et inoubliable…

Respirer l’air pur de notre belle nature à pleins poumons !


Par monts et par vaux, au cœur de notre vallée, dans les prairies, sur les sentiers de nos forêts, au fil des cours d'eau, les paysages déroulent leurs camaïeux de verts et bleus et comblent toutes les envies d'évasion…

"Soufflez… Respirez… Décompressez !"

C'est ce que nous chuchote à l'oreille cet écrin de verdure au fil de l'eau, terre d'accueil privilégiée de tous ceux qui veulent se ressourcer.

Repost 0
Published by alain - dans Nos rivières
commenter cet article
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 22:42

Je lève mon chapeau bien haut à tous ces athlètes qui comme Aurélie et Assia ont travaillé très fort pendant des années à tenter de réaliser leurs rêves car le plus grand des échecs dans la vie n’est pas d’avoir échoué mais bien de ne pas avoir essayé.

AssiaTouati08 2011

Repost 0