Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2010 7 18 /07 /juillet /2010 23:11

Qui n’a jamais songé à participer, ou même organiser une grande réunion familiale, une cousinade ?
Encore faut-il se lancer dans l’aventure à la quête des cousins de tous horizons et de tous bords… Les événements ou la vie, tout simplement, les inscrivent dans la rubrique «Perdus de vue». Les retrouver, les réunir ? Un véritable défi à relever !
Madeleine Calcaterra l’a fait ; elle s'est lancée dans l’aventure, à la recherche des cousins et cousines et tenter de les réunir tous. Elle est retournée au 19ème siècle à la recherche des ancêtres Jean Barbiche né en 1867 à Sarralbe et Madeleine Says née en 1872 à Achen. Sur les 200 successeurs du couple, 85 enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants et arrière-arrière-petits-enfants, venus des quatre coins de l’hexagone : le Sud-Est, le Nord, le Centre, la région parisienne, la Lorraine et la proche Alsace se sont retrouvées au centre socioculturel, dans le but de faire vivre et perdurer la mémoire familiale.
Madeleine a tout prévu, soigneusement et parfaitement organisé ; l’arbre généalogique trônait à la place d’honneur avec un schéma expliquant la venue des Barbisch en France ; une belle projection des photos anciennes et inédites retraçait la vie des 10 enfants et de leurs familles ; certains se sont reconnus ou ont reconnu leurs proches avec beaucoup d’émotion et de bonheur.
Le programme de cette grande journée familiale a lui-aussi été parfaitement établi. Elle a débuté à 10h45 par la messe solennelle en l'église St-Martin, à la mémoire des défunts de la famille ; suivie par un apéro retrouvailles avec grande photo de famille, et puis le repas qui a réuni près de 90 convives. L’après-midi, ce fut la grande séance photos, sans oublier les signatures du livre d'or. En souvenir de cette journée inoubliable chaque invité s’est vu offrir un livret souvenir retraçant son ascendance.
Le but de cette cousinade était, bien entendu, de se retrouver pour une journée de fête, de partage et de souvenirs. Chacun a pris le temps de faire connaissance, se connaître, se re-connaître, créer des liens ou simplement échanger quelques mots. Joie, émotion, découverte pour les plus jeunes et souvenirs pour les aînés.
Une grande et formidable famille !
Qui veut voir fleurir ses branches, honore ses racines. (proverbe africain)

Tranche de vie :
L’ancêtre des Barbiche, Jean Barbisch, est venu d’Autriche, plus exactement de Sankt Gallenkirch dans le Vorarlberg afin de repeupler la France décimée après la guerre de Trente ans. Le plus lointain ancêtre connu est Wolfgang, qui avait épousé Maria Both en 1659. Au fil des générations, le nom a été francisé en s’écrivant Barbische, puis Barbiche. La doyenne de cette cousinade, Jeanne Barbiche, épouse Port, a 86 ans. La doyenne présente à la fête était Cécile Barbiche, épouse Halb. Simon Barbiche, doyen présent portant le nom, est né en 1926. A l’autre bout de la table, Lola, la plus jeune, est née en mars dernier.

Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Madeleine Calcaterra 19/07/2010 10:10


Bonjour Alain,
Merci pour ton article complet et génial,comme d'habitude!
Je l'ai envoyé aux 4 coins de la France.
Bonne continuation
Madeleine