Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 00:06

NidsGareEglise02 2014

Le retour des cigognes donne le "la" au prélude du printemps. En ce tout début de février, une dizaine de cigognes ont déjà retrouvé leur résidence d'été sur les rives de la Sarre, à Sarralbe.


Cette année la migration aura une allure particulière. Le grand chassé croisé inédit des oiseaux migrateurs est en marche. Les dernières descentes de janvier vont coïncider avec les premières remontées. Le début d'hiver doux a incité plusieurs centaines de grues cendrées à rester en Allemagne et en Belgique. Mais aux derniers jours de janvier le froid s'étant légèrement intensifié, les volatiles ont choisi de reprendre la route vers le sud, à l'heure où les premières cigognes quittent leurs quartiers d'hiver pour rejoindre nos contrées.


Pour notre ville, pour nos cigognes aussi, 2013 aura été une année de chantiers. Lors des travaux de réfection du toit de l'église, il avait été décidé de profiter de l'échafaudage pour redonner à l'édifice son aspect d’origine. Une plate-forme d'accueil a donc été mise en place sur la cheminée du transept pour accueillir le couple de cigognes qui logeaient là.


Du côté de la gare de Sarralbe, on a aussi pris grand soin de l'hébergement du bel échassier ; une association pour la protection des oiseaux, en partenariat avec la SNCF, a entrepris des travaux délicats sur une cheminée toujours en service : la dépose du nid de cigognes et l'installation d'une plate-forme d'accueil rehaussée. Bien entendu un nid flambant neuf a été posé, sous les regards de ses occupants, nos deux cigognes.


Quand l’humanité et la Nature avancent ensemble, main dans la main et en harmonie, la vie est plénitude. Quand la mélodie et le rythme se complètent, la musique est belle et agréable aux oreilles. Ainsi, quand les humains vivent en accord avec les lois de la Nature, la vie est une symphonie.


Soyez les bienvenues, belles créatures, dans notre accueillante vallée !


Merci beaucoup à petit Joey, Angélique et Philippe.


Partager cet article
Repost0

commentaires