Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 16:33

La cigogne, comme la grenouille, est un peu notre mascotte, à nous autres Sarralbigeois. Nous aimons les avoir à l’œil, suivre leur comportement, leur évolution, leurs aventures… Elles font partie de notre quotidien et semblent veiller sur la ville. On se souvient qu’en novembre les sapeurs pompiers ont défait les gigantesques nids de cigognes sur les cheminées de la gendarmerie et qu’en mars de cette année, un couple de nos oiseaux de ‘bonne augure’ décide de rester et de reconstruire son nid sur la dernière cheminée existante. Notre cigogne qui au printemps y avait réélu domicile, et ce malgré l’interdiction des élus, est bien en peine aujourd’hui. Tout avait pourtant bien commencé dans le logis sur la cheminée de la maréchaussée… La famille s’est agrandie de 3 cigogneaux et vivait paisiblement, espérant y voir grandir et prospérer sa petite famille à l’abri sous son aile protectrice. Il y a quelques jours encore, j’allais leur rendre de petites visites de courtoisie ; maman cigogne, fière de sa progéniture, a présenté ses petits crânement à mon objectif. Le destin est parfois cruel… Au petit matin du 14 juillet, sur les toits de notre ville bousculée par l’orage et le déluge de la nuit, notre malheureuse maman cigogne me jette un long regard désespéré ! Cette admirable famille ailée, censée apporter le bonheur dans les maisons, a vu la malédiction s’abattre sur la sienne. Une triste fin pour ces oiseaux qui ne demandaient qu’à vivre heureux dans notre ciel lorrain et qui "égayaient de leurs ailes blanches les toits qui penchent des vieux faubourgs". Malheureusement deux cigogneaux ont péri ; le troisième, blessé, a été pris en charge par un vétérinaire et transporté à La Petite-Pierre, au centre de soins pour animaux sauvages. Comme je l'écrivais au printemps dans un article : Eriger un mât en bois à proximité serait parfaitement envisageable ; le court de tennis et le terrain de boule désaffecté de la gendarmerie seraient l'endroit idéal pour nos hôtes de marque, pour leur permettre d’édifier leur nid dans leur environnement habituel, pour le plus grand bonheur des badauds, des gendarmes, des clients de Lidl ! L'idée a fait son chemin ; ce sera chose faite dès....
Le retour des cigognes : C’est la chanson joyeuse que l'on entend quand le printemps sourit dans le pays d'Alsace (et de Lorraine) aux mille villages fleuris, quand les cigognes familières tournoient dans les cieux.
Elle est dans tous les cœurs aujourd’hui.


(Voir également l'article du RL)

Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans Faune & Flore
commenter cet article

commentaires