Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2016 2 12 /04 /avril /2016 08:23

 

 

Découvrez ci-dessous le reportage de Mosaïk TV

 

 

Politique conseil communautaire  : Fusion des intercommunalités 

Il a fallu plus d’une heure à Arnaud Mathy, directeur des services de la Casc, pour présenter avec le plus de clarté possible les effets chiffrés de la fusion programmée entre l’agglo de Sarreguemines et la com’com de l’Albe et lacs, l’impact sur les entreprises et les ménages, les effets attendus ou espérés, les options et les taux possibles… Un exercice de style réalisé avec brio tant le sujet est délicat, mais qui méritera d’être réitéré, réexpliqué et argumenté à maintes reprises d’ici quelques mois.

Equilibre à trouver

« Un certain nombre d’entre nous a déjà entendu ces propos, mais la répétition est aussi un bon exercice de pédagogie , a fait savoir le président de la Casc Roland Roth. Nos services ont longuement étudié les effets de cette fusion qui paraît simple dans un premier temps, mais apparaît en réalité complexe. Nous avons d’un côté une communauté d’agglo très intégrée avec de nombreuses compétences et de l’autre une communauté de communes qui n’en a exercé que très peu. La problématique est cernée, mais les solutions ne sont pas arrêtées. » Et le président de poursuivre en ces termes : « Il faut veiller à apporter progressivement les mêmes services à ceux qui les attendent et je pense aux communes les plus petites de la communauté de communes de l’Albe et des lacs (CCAL). Le service ne se fera pas sans l’effort des bénéficiaires et les efforts demandés seront dictés par la raison sur un fonds de solidarité. »

Faire passer le message

Roland Roth a fait preuve d’un optimisme mesuré : « Nous y arriverons, je n’en doute pas, sauf si l’un ou l’autre ne souhaite pas s’inscrire dans l’esprit communautaire. » Il a précisé que les travaux d’analyse sur l’impact fiscal de la fusion ont été présentés aux élus de la CCAL. Il a surtout insisté sur le fait que « tout le monde soit au même niveau d’information ». Le sujet a même fait l’objet d’un échange pour savoir comment il sera possible d’informer le grand public sur les modalités fiscales, l’idée de distribuer des flyers faisant son chemin. Aux dires d’Arnaud Mathy, la question est vaste. « Comment faire en sorte que l’agglo ne soit pas pénalisée dans la fusion et maintienne les mêmes niveaux de recettes ? Nous avons deux intercommunalités qui ont des situations différentes et qui doivent aller vers une uniformisation fiscale. » Il va falloir pour la CCAL faire « un grand bond ».

Aux dires de Céleste Lett, « le plus important est que la communauté d’agglo ait une brochure d’information vis-à-vis de la population de notre territoire. Sur les prestations, il faut faire comprendre que cette adhésion n’est pas une augmentation de la fiscalité des habitants de la CCAL. Nous allons nous marier. Nous avons trop eu ces derniers temps de la désinformation par rapport à la CCAL ».

Le président de la Casc l’a rappelé : « L’importance du principe de neutralité, c’est un travail qui nécessite beaucoup de recherches sur le terrain. Il y aura des décisions à prendre en 2017 sur les taux. A nous, au fil des mois, d’harmoniser tout ça, il y aura des choix à faire et nous les ferons ensemble. »

Quant à Marc Zingraff, vice-président, il a souhaité conclure ainsi : « Il ne faut pas partir battus, c’est un challenge. » (Source RL)

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans Scène de vie
commenter cet article

commentaires