Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2016 2 16 /02 /février /2016 22:15

 

Crepes11 2014

 

Le carnaval annonce le printemps... 

Si la tradition du carnaval s’est perdue un temps entre Sarre et Albe, une poignée d’inconditionnels tente de la faire revivre depuis plusieurs années.

Or il existe à Sarralbe un véritable passionné que le plaisir du folklore carnavalier n'a jamais quitté, un passionné qui traverse les générations et perpétue la tradition du carnaval. Je veux parler évidemment de notre Paul Marchal qui, depuis plus de quarante cinq ans, fignole chaque année son rêve, SON char de carnaval avec une équipe d'amis pour participer à de nombreuses cavalcades en Alsace-Moselle et en Sarre. 

Pour l'édition 2016, et pour faire un pied de nez aux attentats que connait la France et le monde, Popol a décidé que son char serait fleuri, très fleuri, paré des couleurs du printemps et du renouveau, des couleurs de la vie, avec en exergue le symbole Peace and love : "paix et amour" de la belle époque des années 60, les années Hippies.

Depuis Noël, l'atelier de Popol connait une effervescence extraordinaire ; des artistes et bricoleurs du coin mettent toute leur énergie et leur enthousiasme à réaliser ce magnifique projet.

En effet cette année ces bricoleurs de génie ont fait fort avec pour mot d’ordre : "Les Hippies" !

Le char, qui est en fait une voiture, vient de sortir des ateliers le 31 janvier dernier. "Les Hippies", bandanas sur la tête, chemises à fleurs et colliers autour du cou, comme il se doit, ont fait leur première apparition à Sarreguemines, puis à Hombourg-Haut. Ils feront leur show dans bien d’autres endroits, jusqu’à fin avril, avec comme unique slogan "Peace and love".

A 70 ans, et depuis plus de quarante ans avec famille et amis, Paul sillonne encore et toujours les routes d'Alsace, de Lorraine et d'Allemagne, de ville en ville, de carnaval à carnaval, pour partager sa passion, la passion d'une vie. A certains qui lui conseillent "à ton âge, il serait temps d'arrêter", Popol répond non sans humour "Si j'arrête le carnaval, je meurs".

Paul Marchal ? Sa grande passion, c'est partager du rêve, du rire et de la joie. Pour cela il mérite bien une ovation... et une médaille, en forme de symbole de la paix peut-être !

Longue vie à Popol, longue vie à la liberté et à la joie de vivre !

Allez hop ! Jetz geht's los !

 

Merci à "Les Carnets de Moselle-Est" de m'avoir permis de partager ces magnifiques photos.

Retrouvez "Les Carnets de Moselle-Est" et leurs reportages remarquables, photos et vidéos sur facebook

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans Scène de vie
commenter cet article

commentaires